Weekly links (02) – Contractualisation Agile

 

Parce qu’on parle quand même beaucoup de contractualisation Agile et de son incompatibilité avec le modèle classique au forfait, voici quelques liens pour une lecture approfondie.

Agile Ruining fixed price contracts

http://www.contrat-agile.org/

Le contrat Agile par Agiliste.fr

http://alistair.cockburn.us/Agile+contracts

 

Ce qu’il en ressort en conclusion c’est que :

  1. Il faut définir un modèle de contrat agile, adaptable, mais utilisable, car sans contrat, l’adoption de l’agilité, par les sociétés structurées par une direction des achats, est ralentit voire se fait de manière chaotique.
  2. La facturation se fait en 2 temps :
    Un sprint 0 doit être facturé au réel, quelque soit sa durée, comme une simple régie, car il s’agit ici de faire les bons choix fonctionnels et architecturaux de départ et que cela peut avoir un impacte sur le long terme.
    – Puis, le reste des sprints peut être facturés au Sprint, avec éventuellement un facteur de pondération sur un mécanisme de prime basés sur un ensemble d’indicateurs dont (entre autres) : la qualité, la satisfaction client, la predictibilité…
  3.  Si le client veut toutefois avoir plus de contrôle que dans une situation agile régie pure, il convient peut-être d’appliquer le modèle de Bob Martin, qui rétribue la performance et la qualité en bonus, et fait perdre de la marge si des indicateurs ne sont pas atteints.
  4. L’équipe agile doit être sensibilisée au mode de contractualisation pour en suivre les indicateurs et s’améliorer en continue, le contrat agile doit donc se faire en co-construction avec le client et l’équipe en charge de la réalisation du projet.
  5. Un contrat agile doit engager le client, le risque doit être partagé. Car c’est trop facile de dire que la qualité n’est pas là, ou que des fonctionnalités ne correspondent pas à ce qu’on voulait en fait si on ne s’est pas impliqué dans le projet, ou qu’on a pas fournis les bons entrants à l’équipe pour travailler.
  6. Les projets agiles ne peuvent jamais vraiment être menés au forfait. Mais il ne ne faut pas faire abstraction de la visibilité budgétaire à donner au client afin qu’il puisse défendre son projet/produits à réaliser devant un conseil d’administration, ou des investisseurs…

Sinon il reste une solution, celle d’opter pour la zFactory…

Laisser un commentaire