Voeux 2011

« Pour qu’une chose soit vraie il faut qu’en plus d’être vraie elle entre dans notre vie » (Christian Bobin)

Incroyable ce que le temps passe vite. Ça nous rajeunit pas ça ben dis-donc. 2011 Déjà Déjà, Pfioulàlà… Et là, je dois vous envoyer mes vœux, déjà…

Oui, je dois avoir dans ma besace quelques autres sentences types tout ce qu’il y a de plus banal et commun à vous balancer pleine d’amertume, d’hypocrisie et d’envie, genre « bonne année, mes meilleurs vœux pour vous, la joie, le bonheur l’argent, l’amour… » sans le penser le moins du monde, avec le petit sourire qui fait juste mal… Mais en vérité je vous le dis (oui c’est très christique ça) c’est que ma quête perpétuelle de l’originalité, et mon amour passionnée de la sincérité me pressent toutes deux (oui, on dit UNE amour, mais MA amour ça sonnait moins bien) à vous souhaiter pour cette année quelque chose de plus spécial :

Je vous souhaite de vous ENGAGER et de vous DEPASSER.

Engager de « mettre en gage » ou se lier par une promesse qui doit être exécutée, s’unir dans une convention qui doit être respectée, bref, de tendre la main ou de la mettre un minimum à la pâte.

Dépasser de « ne pas se suffire de soi-même pour tenter d’être meilleur », ne pas se limiter à sa médiocre existence de vermine terrestre.

Bref, bande d’occidentaux trop gâtés par dame nature, je vous souhaite de vous engager dans une mission personnelle ou humanitaire, mais de faire le pas en avant bien au-delà des bonnes résolutions que vous aurez tôt fait d’oublier une fois formulées, je vais donc vous souhaiter pour cette année nouvelle toute la meilleure volonté, la plus forte pugnacité, la plus profonde empathie, la plus sincère écoute, la plus grande sagacité, le plus intense courage et la foi la plus imprégnée (si ce n’est dans un Dieu, que ce soit en vous-même pour l’accomplissement des mirâââcles) .

Je ne vous dirais pas quoi faire, pour cela il y aura le forum des associations, le journal de 13H, le magazine Geo, votre grand-mère avec sa petite retraite, le blog de sexactu, ou le site de l’abbé Pierre… Il y a tant de travail à accomplir, tant de chemin à fouler, qu’il vous suffit de vous retrousser les manches, et de vous ouvrir un peu le cœur, pour trouver du labeur, et sortir de votre torpeur de pays riches pleins de confort cotonneux, et enfin de vous apercevoir, qu’il existe mieux, oui, oui, mieux que de vous abîmer dans la longue contemplation de votre bien-être, pendant que tant d’autres crèvent la faim, gèlent de froid, ou s’étiolent dans l’ignorance et l’illettrisme, alors, que vous vous, avec toutes vos ressources intérieures, vous avez tant à donner.

Avoir de la profondeur n’impose pas d’être creux, et un nombril par définition, c’est creux. Se dépasser c’est aussi cela, lever les yeux, et regarder, (voire retirer son casque pour entendre…) C’est aussi ne pas se satisfaire (et s’endormir) dans les petites joies du quotidien, mais bel et bien de s’éveiller à l’esprit de conquête, de mettre son « je peux le faire » sous le bras, c’est donc aussi dépasser ses limites, repousser ses barrières, et se savoir capable de bien plus (pour aller plus haut…) , car mettre la barre plus haut aussi épuisant que cela puisse paraître (comme de devoir se lever pour remettre la main sur cette satanée télécommande) provoque bien plus de satisfactions pérennes et abondante que les plaisir égoïstes auxquels vous aurez la tentation de céder (donne-moi cette pâte de fruit, donne !).

Bref, en 2011, Résiste ! Prouve que tu existes, cherche ton bonheur partout, va, refuse ce monde égoïste.

Comments 1

Laisser un commentaire