C’est l’histoire d’un jeudi, silencieux, dans un open space…

….Il n’y aurait ni managers, ni clients pour appeler, ni collègues de travail râleurs. Pas une seule poissonnière pour gueuler au téléphone, ni aucun collègue qui moufte.
Bref, ce serait un jour tellement bien….


Laisser un commentaire